L’assemblée nationale MIR 2015


DSC_2265

Back

Assemblée Nazionale du MIR de Palerme 2015

  1. L’Assemblée nationale MIR, reprend le contenu de ce qui a été proposé dans les rapports et le débat faits durant la conférence « Méditerranée, une mer de conflits et d’espérances ».
  2. Elle reprend comme programme les apports parvenus avant l’Assemblée.
  3. Elle engage le MIR à se présenter comme le terminal Méditerranéen de tout l’IFOR et pour cette motivation, elle assume les engagements suivants:
  4. Le soutien aux églises situées dans les zones de conflit (par exemple l’Evêque franciscain de Tripoli – comme l’engagement précédent pour les Chaldéens de Baghdad, pour le Congo, la Sierra Leone, le Madagascar, l’Ukraine, l’ex Yougoslavie, le Kosovo);
  5. Un Camps possible à Lampéduse en collaboration avec la paroisse locale qui a accueilli la première visite hors de Rome du Pape François; 6. Une collaboration au projet « Mediterranean Hope » des églises Vaudoises et Méthodistes, financé avec les fonds du 8 pour 1000;
  6. Une collaboration avec les actions de support aux émigrés en pleine mer aussi en collaboration avec “Sea watch” et “Médecins sans Frontières”;
  7. un Jumelage et/ou un Camps possible (à travers HRYO) avec les associations tunisiennes pour la défense des Droits de l’Homme, pays partenaires des projets « Youth de l’UE »;
  8. Une délégation MIR pour la Terre Sainte au milieu des réalités non violentes et l’IFOR Israélien et Palestinien comme les initiatives EAPPI du Conseil œcuménique des Eglises.;
  9. Eventuelles initiatives de formations avec les PBI ou avec les « Nonviolent Peace Force ( CSDC) » ou avec les « Christian Peace Team »;
  10. Un éventuel jumelage entre les branches nationales de l’IFOR comme par exemple avec le MIR français pour l’intérêt au Maghreb, avec les autrichiens pour les initiatives pour le désarmement atomique, avec les anglais pour leurs initiatives sur les drônes et nous pour nos initiatives sur le MUOS;
  11. Des jumelages possibles avec les écoles ou les églises européennes et du M.O., sur les thèmes de la Paix et de la Non violence, des Droits de l’Homme.

Pour la réalisation de ces engagements, le MIR lance une campagne d’inscription et de développement de la diffusion du mouvement, en invitant à l’adhésion individuel et à la Fédération de sujets associatifs locaux.

L’Assemblée nationale MIR partage et prend sur soi les suivantes initiatives qui ressortent de son débat politique général:

  1. a) Immigration, soutien à la « Charte de Palerme » pour l’abolition du permis de séjour obligatoire;
  2. b) Soutien à la proposition du IPRI CCP pour les missions de sauvetage en mer dans la Méditerranée;
  3. c) Opposition à la foire des Armes légères;
  4. d) Initiatives d’oppositions au MUOS, aux Drônes et aux Robots Killer;
  5. e) Reproposer, dans les différents sièges nationaux, l’initiative « Parcours de Paix et Non violence » en analogie avec les initiatives de Padoue et de Turin;
  6. f) Engagement pour le désarmement nucléaire pour motifs humanitaires et pour une Méditerranée dénucléarisée promue par le Partenariat Euro-Méditerranéen du Processus de Barcelone, et soutien à l’initiative pour le désarmement de la Méditerranée de la part du Secrétaire général ONU de Ban Ki-moon;
  7. g) Soutien à la proposition pour une politique européenne de paix et soutien à l’« European institute of peace »(EIP)
  8. h) Des initiatives pour la reconversion civile des casernes insérées dans le tissu urbain ;
  9. i) un engagement œcuménique pour la Paix et pour le Dialogue et pour la rencontre entre Confessions et Religions différentes;
  10. j) Promotion d’un réseau partageant une “Agence de Presse en réseau” de l’associationnisme non violent;
  11. k) L’opposition aux exercices militaires, mère de la NATO, dans la Méditerranée (26 septembre-novembre).
  12. l) Construire des réseaux entre les réalités antimilitaristes, non violentes, de résistance à la militarisation et de promotion d’une Culture de Paix; un soutien au boycottage BDS en faveur de la cause palestinienne pour un Moyen Orient de paix.

Une Motion particulière sur l’Homophobie a été approuvée à l’unanimité.

La section italienne du MIR invite au respect, à la dignité et l’égalité des personnes LGBT dans les églises

– qu’elles accueillent réellement et intégralement les personnes LGBT en les soutenant dans la découverte de leur propre identité dans la relation avec les autres et dans la totale acceptation de leur dignité de créatures capables de donner et de recevoir l’amour;

– qu’elles acceptent l’inclusion des couples homosexuels, forts de la connaissance que l’amour de Jésus Christ est pour tous et, pour tous, il est source de vie en abondance;

– qu’elles reconnaissent les histoires dramatiques d’homophobie et prennent des positions claires pour en protéger les victimes.

Elle prend sur soi la douleur et la peur des personnes obligées de vivre dans des pays où l’homosexualité et la transsexualité sont récriminées et qui risquent au jour le jour leur vie ou la perte de la liberté à cause de leur identité et de leurs affections, et elle s’engage à combattre partout les persécutions.

Elle s’engage à abattre les barrières qui ont empêché les transsexuels de devenir des membres de la société en plein droit.

Elle s’engage à contraster toutes les formes d’homophobie et transphobie.

Approuvée à l’unanimité

Annunci